... DE OTOÑO

création tango 2016 de Valérie Onnis et Daniel Darius

Par un travail de montage presque cinématographique des scènes, par l'apport des extraits de texte de l'écrivain fantastique Julio Cortazár, par le tissage de la musique de tango traditionnel et contemporain, le spectateur voyage dans un monde onirique.
Dans ce spectacle, situé entre le tango argentin et la danse contemporaine, Valérie Onnis et Daniel Darius transposent l’écriture de Cortázar en mouvement et dispositif scénique. Le langage chorégraphique, au plus prêt de la forme pure du tango, contribue à cette construction poétique en éveillant la sensibilité du regard. L'espace scénique, entre image virtuelle et présence réelle, se transforme autour des danseurs, des musiciens et du chanteur, leur offrant de multiples lieux de rencontres.le langage chorégraphique, au plus prêt de la forme pure du tango, contribue à la construction poétique en éveillant la sensibilité du regard.

L'espace scénique se transforme autour des danseurs, des musiciens et du chanteur, leur offrant de multiples lieux de rencontres.

Les tangos traditionnels et les morceaux d’Astor Piazzolla, arrangés et déconstruits par Chloé Pfeiffer, Mathias Naon et Lysandre Donoso, participent de cette transposition, ansi qu’une composition originale de Leonardo Teruggi et des créations sonores de Benoît Tarjabyle.

La distorsion de l'espace et du temps, tant dans la musique, que dans la danse, transporte le spectateur dans un rêve kaléidoscopique intégrant des éléments illogiques, étranges ou incongrus
Dans cet univers surréaliste, le spectateur, avançant comme dans un labyrinthe, touche le tango par tous ses sens.

"On s'endort, un point c'est tout. Personne ne pourra jamais dire à quel instant s'ouvrent les portes du rêve. Ce soir-là, je m'endormis comme d'habitude et je fis, comme d'habitude, un rêve. Seulement…"

Julio Cortázar, Retorno de la noche (1943)

Production et Distribution

production
Compagnie Argos/Otrotango
co-production
Tangueando Ibos
Théâtre de l'Etoile du Nord - Paris
ESAD - Paris

mise en scène et chorégraphie
Valérie Onnis et Daniel Darius

interprètes danseurs
Valérie Onnis et Daniel Darius

musique

Cuarteto Silbando avec Sebastián Rossi
chant et jeu : Sebastián Rossi
piano et direction: Chloé Pfeiffer
violon: Mathias Naon
contrebasse: Lucas Eubel-Frontini
bandonéon: Lysandre Donoso

création lumière
Vincent Tudoce
création musicale
Benoit Tarjabayle
vidéos
Raphaël Dupont
accessoires
Joanick Bécourt